D’après la tradition médicale chinoise, l’automne est une période de transition entre l’énergie yang de l’été et l’énergie yin de l’hiver. C’est une période durant laquelle il est intéressant de renforcer notre organisme pour faire face à l’hiver qui arrive à grand pas ! Notre centrale de détoxication, le foie, fonctionne de manière optimale dans un environnement chaud. En hiver il fonctionne donc au ralenti, l’élimination des déchets est réduite, notre organisme s’encrasse et nous devons alors faire face aux fameuses crises d’élimination de l’hiver : rhume, toux grasse, bronchite,…

Ce sont en réalité des tentatives salvatrices de notre corps pour se nettoyer, évacuer les déchets qui l’encombrent et l’empêchent de fonctionner correctement ! On s’en passerait bien ? Alors adoptons quelques règles de vie dans notre quotidien pour soulager notre foie, renforcer notre immunité et éviter de tomber malade cet hiver.

Adopter une alimentation hypotoxique

Pour éviter d’encrasser notre organisme et de sur-solliciter notre foie, on adopte une alimentation qui limite les aliments venant encrasser notre organisme et fatiguer notre foie :

  • Adoptez une alimentation riche en fruits et légumes, céréales complètes (riz, quinoa, sarrasin,…), en légumes secs (lentilles, pois cassés, haricots secs,…), en bons gras (huiles biologique première pression à froid de colza, d’olive, poissons gras, avocats, oléagineux,…), en bonnes protéines (poissons, fruits de mer, viande blanche, œufs, protéines végétales).

  • Evitez les aliments qui fatiguent votre organisme : sucres raffinés (sodas, biscuits, céréales de petit-déjeuner,…), plats industriels, café, thé noir, l’alcool, excès de viande rouge ou encore de produits laitiers. Une alimentation inadaptée va encrasser votre organisme, le fragiliser, mais elle va également déstabiliser votre flore intestinale qui est le siège de votre système de défense.

Tout passe par le ventre !

Notre système immunitaire est concentré à 80% dans nos intestins. Pourquoi ? Parce que la barrière intestinale est le dernier rempart entre l’extérieur et l’intérieur de notre corps. C’est donc un lieu très stratégique. Pour entretenir nos défenses immunitaires, on ne peut donc pas se passer de prendre soin de nos intestins et des super-héros qui y vivent, les bactéries intestinales, et qui nous protègent contre les intrus venant de l’extérieur.

Afin de créer un environnement favorable à ces bonnes bactéries optez pour une alimentation riche en fibres solubles dont elles se nourrissent que l’on trouve dans les céréales complètes ainsi que dans les fruits et les légumes crus et cuits à la vapeur. Consommez également régulièrement des aliments riches en bactéries, comme la choucroute, les oignons ou encore les olives pour prendre soin de votre flore intestinale. 

La cure d’acérola

L’acérola est un arbre provenant d’Amérique du sud dont le fruit, une petite baie acidulé, est naturellement très riche en vitamine C. Une cure de 3 semaines d’acérola, que vous trouverez en magasin biologique, stimulera vos défenses immunitaires et votre vitalité.

La plante royale pour prévenir et guérir : l’échinacée

En prévention, l’échinacée est une plante médicinale majeure pour booster ses défenses immunitaires. Elle agit en neutralisant les virus et bactéries qui s’introduisent dans notre organisme et en favorisant la multiplication de nos cellules immunitaires qui s’attaquent à ces intrus. Vous pouvez faire une cure d’échinacée en prévention sous forme de tisanes ou décoctions. 

Un vaccin naturel contre la grippe ? La vitamine D

La vitamine D est essentielle à notre immunité. Son taux dans notre organisme baisse avec les journées plus courtes et plus grises de l’automne et de l’hiver. Si vous avez la possibilité, un voyage au soleil l’hiver vous permettra d’en faire le plein… Mais bon, à défaut, on la trouve dans les petits poissons gras comme les harengs, les sardines, les maquereaux ainsi que le foie de morue et sa fameuse huile… C’est sûr, on préfère le soleil !

Au secours j’ai le rhume !

Si malgré ces conseils préventifs vous êtes « tombés » malades, voilà quelques conseils à suivre dès le départ. Prenez le temps de vous reposer chez vous, au chaud, une bouillotte sur le foie pour l’aider à travailler et nettoyer votre organisme. Faites une diète en ne mangeant que des légumes (veloutés, bouillons) durant 48h, il faut en effet éviter les féculents, sucres raffinés, produits laitiers et viandes qui vont charger l’organisme. Avec les légumes vous mettez votre système digestif au repos ce qui lui permet de récupérer une grande partie de l’énergie dépensée lors de la digestion pour lutter contre les germes !

Pour booster notre système immunitaire et donc nos défenses naturelles contre les germes, virus ou bactéries, une seule action ne suffit pas, pas de remède miracle mais plutôt des modifications en douceur de vos habitudes de vie : alimentation, sommeil et activité physique en seront des facteurs essentiels pour vous garder en pleine santé tout au long de l’hiver !

 

Sur le même sujet